Quelque soit votre niche, amener vos abonnés à ouvrir et répondre à vos emails peut être un véritable parcours du combattant.

Mais heureusement, vous découvrirez dans quelques secondes 3 stratégies qui vous feront atteindre régulièrement un taux d’ouverture de 50 à 60% et un taux de clic de plus de 30%.

Ces 3 stratégies sont si efficaces car basées sur des principes psychologiques scientifiquement testés. Découvrons-les, preuves à l’appui !

1) Créer un appel à l’action réellement efficace

Parce que très peu de personnes prennent le temps de rouvrir des mails déjà parcourus, si vous voulez des taux de clic élevés, vous devez amener vos abonnés à cliquer sur vos liens dès la première ouverture de vos emails.

Mais comment parvenir à le faire ? Ce test du psychologue Howard Leventhal sur les réactions humaines, face au sentiment d’’urgence, nous éclaire là-dessus : il a distribué à 2 groupes de personnes des brochures contenant du texte informatif sur les dangers du tétanos et l’importance de se faire vacciner.

Seulement, pendant que la 1ère brochure ne contenait que ces informations, la 2ème contenait en plus des instructions basiques sur les lieux de vaccination.

Le résultat ? Ceux qui avaient reçu la 2ème brochure étaient de 23% plus susceptibles de se faire vacciner, et cela en dépit du fait que les deux groupes avaient tous reçu de l’information sur les dangers du tétanos et l’importance de se faire vacciner.

Leventhal en a conclu que les messages urgents ont tendance à être “bloqués” quand aucune information (même basique) n’est fournie sur les actions à mener par la suite.
En termes plus clairs, l’utilisation de l’urgence dans vos appels à l’action est très efficace si vous savez donner aux gens les instructions sur ce qu’il faut faire ensuite.

Ce n’est pas pour rien que cette tactique, facile à implémenter de surcroît, est utilisée par plusieurs grands copywriters.

Quel rapport avec vos emails ?

C’est très simple : ne vous contentez pas de créer un sentiment d’urgence dans l’objet et le corps de vos mails. Si vous voulez vraiment décupler vos taux d’ouverture et de clics, faites savoir aux abonnés les actions précises à mener après avoir lu votre mail. C’est l’unique manière de leur apporter la clarté dont ils ont besoin pour passer à l’action.

 

2) Maîtriser l’art du choix

Sheena Iyengar, psychologue à l’Université de Colombie et auteur de “L’Art du Choix” est connue pour sa célèbre étude sur le choix d’une saveur de confiture.

Dans cette étude, Iyengar a testé les réactions des gens face à différentes quantités de saveurs de confitures en les vendant dans un supermarché haut de gamme. Certains jours, elle proposait 24 saveurs de confitures et d’autres, elle n’en proposait que 6.

Le résultat?

Bien que la configuration “24 saveurs” ait obtenu plus d’interactions, la configuration “6-saveurs” a obtenu 27% d’acheteurs en plus de l’une ou l’autre de ces 6 saveurs!

Quelle leçon en retenir pour notre marketing par email ?

Maîtriser l'art du choixL’approche “Moins est plus” est autant applicable à l’étude d’Iyengar qu’au choix de nos broadcasts, parce que quand les gens sont confrontés à trop d’options, ils sont susceptibles de succomber à la “paralysie de l’action” ou comme Iyengar le dirait, à la “démotivation causée par le choix” ; et dans pareils cas, ils ne choisissent finalement aucune des options proposées.

Par conséquent, pour vos envois, collez-vous à la règle suivante : “Un seul mail, un seul but”. C’est-à-dire que vous ne devez avoir en tête qu’un seul but pour chacun de vos envois et ne demander à vos abonnés qu’une seule chose à faire : visiter un blog, partager un post, etc.

 

3) Gardez vos abonnés en haleine

Attendez, qu’est-ce que ça signifie ?

Le psychologue social Norbert Schwartz, lors de l’une de ses recherches, a fait un test intéressant : il a laissé une pièce de 10 cents sur une photocopieuse pour la prochaine personne qui la trouvera. Plus tard, il a interviewé chaque utilisateur de la photocopieuse sur sa vie.

Bien que ce test se soit déroulé en 1987, une pièce de 10 cents ne représentait pas une bonne affaire, n’est-ce pas?

Faux !!

Ceux qui ont trouvé les 10 cents ont systématiquement noté leur vie comme plus heureuse et plus satisfaisante. C’est une grande déclaration pour une si petite surprise ! Schwartz en a conclu que :

“ Ce n’est pas la valeur de ce que vous trouvez qui compte. C’est plutôt que quelque chose de bien vous arrive. … [Cela marche seulement si vous n’êtes pas conscient que vous êtes heureux parce que vous l’avez trouvé ».

C’est ce que l’on pourrait baptiser “La Réciprocité – Surprise” et c’est quelque chose que vous pouvez utiliser pour maintenir de forts taux d’ouverture et de clics de vos emails.

Emailing CadeauComment ? De temps à autre, envoyez des messages qui n’incluent rien d’autre qu’un cadeau gratuit pour vos fidèles abonnés.

Par exemple, rédigez le contenu de votre longue newsletter, faites-en un PDF professionnel et visuellement attractif, et envoyez-le à vos abonnés sans aucune condition, même celle du genre « Partagez avant de télécharger ».

Vous pourriez penser que votre blog contient déjà tout le contenu gratuit dont vos abonnés ont besoin, mais souvenez-vous du facteur « surprise » : les visiteurs de votre blog s’attendent à du contenu. Mais, lorsqu’ils reçoivent quelque chose à l’improviste par email, vous créez chez eux une attitude favorable à votre égard ; et vous le faites en utilisant une tactique supérieure à de nombreuses autres sans compter le fait qu’il est toujours bien de récompenser vos abonnés.

C’est votre tour de vous exprimer !

Exprimez votre avis sur ces stratégies en laissant un commentaire ci-dessous. Implémentez-vous l’une d’entre elles actuellement ?
Merci d’avoir lu, et on se retrouve lors des commentaires !